Soyez vigilants !

Durant cette période contrainte de confinement, une certaine vigilance est de mise notamment en matière de vols, d’arnaques et d’escroquerie par fausse qualité. A cet effet, il est nécessaire d’être vigilant vis-à-vis de toutes personnes qui pourraient se présenter chez vous et qui s’affranchiraient d’une mission pour leur permettre de rentrer dans vos domiciles.

Les délinquants ne reculent devant rien, ils font preuve d’ingéniosité et bon nombre tentent de tirer profit de la peur générée par le coronavirus, d’autant plus depuis la mise en place du confinement. Leurs cibles sont plus particulièrement les personnes âgées.

A titre d’exemple :

  • il est rappelé que l’attestation de déplacement à présenter aux forces de l’ordre est gratuite et téléchargeable sur le site du ministère de l’intérieur et qu’en aucun cas elle ne peut vous être proposée à l’achat.
  • sur Internet, des sites non officiels proposent des attestations de déplacement payantes ou pouvant être directement renseignées en ligne. Ce type de procédé est illégal et vous expose à un risque de vol de vos données personnelles en vue d’escroqueries.
  • des appels malveillants sont réalisés par des malfrats se faisant passer pour des services de santé et prétendant devoir passer chez des personnes habituellement prises en charge pour s’assurer qu’elles disposent du matériel médical nécessaire à leur maintien à domicile. Ceci n’est qu’un prétexte pour s’introduire et voler au domicile des personnes voire faire du repérage pour un éventuel futur cambriolage.
  • démarchages frauduleux par des personnes se faisant passer pour des employés communaux et proposant leurs services pour désinfecter les maisons. D’autres proposent de faire des achats alimentaires et demandant alors la remise d’une somme d’argent pour service rendu.
  • des individus malveillants se faisant passer pour des gendarmes ou des policiers procèdent au contrôle de l’attestation de déplacement dérogatoire et exigent le paiement immédiat  de l’amende de 135 € en cas de non respect du confinement. Il est rappelé qu’en cas de verbalisation par les forces de l’ordre, il ne vous sera jamais demandé de payer l’amende sur place car il vous sera dressé un procès-verbal électronique uniquement. Le document permettant de s’acquitter de l’amende set envoyé par voie postale.

Ce sont quelques cas d’arnaque mais il est possible qu’ils ne inventent d’autres …

Soyez vigilants et n’hésitez pas à appeler le 17 an cas de doute.

Vous pouvez également contacter votre mairie qui assure un accueil téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h et le samedi de 10h à 12h.