Conciliateurs de justice

Le ministère de la Justice lance une campagne de recrutement de conciliateurs de justice.

Qu’est-ce que la conciliation ?

C’est un mode de règlement amiable de litiges de la vie quotidienne :

  • relations entre bailleurs et locataires,
  • problèmes de copropriété,
  • litiges entre personnes,
  • litiges de la consommation,
  • litiges entre commerçants,
  • litiges et troubles de voisinage.

Elle peut intervenir en-dehors de tout procès, ou devant un juge ou être déléguée à un conciliateur de justice.

Qu’est-ce qu’un conciliateur de justice ?

C’est un auxiliaire de justice assermenté et bénévole qui est nommé sur proposition du juge d’instance par ordonnance du premier président de la cour d’appel.

Il est saisi de la propre initiative d’une des parties ou par les deux parties (mairie, Tribunal d’Instance, Service Social … ou en recherchant un lieu de permanence sur le site www.conciliateurs.fr ).

5 bonnes raisons de tenter la conciliation

  • gratuit
  • rapide
  • sans aléas
  • droits préservés
  • accord officiel

     

Devenir conciliateur de justice

1- Conditions à remplir

  • être majeur (sans limite d’âge) et jouir de ses droits civiques et politiques,
  • n’être investi d’aucun mandat électif dans le ressort de la cour d’appel,
  • ne pas exercer d’activité judiciaire à quelque titre que ce soit,
  • justifier d’une expérience en matière juridique d’au moins trois ans ; aucun diplôme n’est exigé.

2- Présenter sa candidature

Les personnes souhaitant exercer des fonctions de conciliateur de justice doivent adresser leur candidature par lettre au Tribunal d’Instance d’Evreux,

4bis rue de Verdun, à l’attention de Monsieur le Magistrat coordonnateur qui instruira la demande.

La lettre de candidature doit contenir un CV et une lettre de motivation ainsi que tout document qui peut justifier de l’expérience exigée.