En période de grand froid

Le grand froid demande au corps de faire des efforts supplémentaires sans que l’on s’en rende compte. Le cœur bat plus vite pour éviter que le corps  se refroidisse. Cela peut être particulièrement dangereux pour les personnes âgées et les maladies chroniques.

 Les effets du grand froid

-  Si on reste dans le froid trop longtemps, la température corporelle peut descendre en-dessous de 35 °C, cela s’appelle l’hypothermie. Le corps ne fonctionne plus normalement et cela peut entraîner des risques graves pour la santé.

- Si on reste trop longtemps dans le froid, les extrémités du corps peuvent devenir d’abord rouges et douloureuses, puis grises et indolores (gelures). On risque l’amputation.

- Si on fait des efforts physiques en plein air, on risque d’aggraver d’éventuels problèmes cardio-vasculaires.

Les préventions contre le grand froid

1) Quand je sors

- Je couvre particulièrement les parties de mon corps qui perdent de la chaleur : tête, cou, mains et pieds,

- Je me couvre le nez et la bouche pour respirer de l’air moins froid,

- Je mets plusieurs couches de vêtements plus un coupe-vent imperméable,

- Je mets de bonnes chaussures pour éviter les chutes sur un sol glissant,

- J’évite de sortir le soir car il fait encore plus froid,

- Je me nourris convenablement et je ne bois pas d’alcool car cela ne réchauffe pas.

2) Je suis prudent et je pense aux autres

- Je limite les efforts physiques comme courir,

- Si j’utilise ma voiture, je prends de l’eau, une couverture et un téléphone chargé, et je me renseigne  sur la météo,

- Je suis encore plus attentif avec les enfants et les personnes âgées, qui ne disent pas quand ils ont froid.

3)  Je chauffe sans surchauffer

-  Je chauffe mon logement sans le surchauffer et en m’assurant de sa bonne ventilation

En savoir plus sur le site de l’INPES